Revenir à Comm’ des p’tis coquelicots…

LE VIEILLISSEMENT : (UN HANDICAP OU UN ATOUT ?)

Les sociétés occidentales vieillissent sous le double effet de la baisse de la natalité et de l’allongement de la Vie.

 

Dans le même temps le système dit de « l’efficacité économique par la jeunesse » ne cesse de prospérer et d’éliminer tous ceux qui sortent de ce cadre.

 

C’est donc la quadrature du cercle :

 

On nous dit qu’il faut allonger la duré de vie professionnelle et dans le même temps chacun sait que le passage de la quarantaine est un handicap lors de toute recherche d’emploi et que celui de la cinquantaine, une barrière quasiment infranchissable.

 

Sauf à accepter de courir à une catastrophe qui conduit aujourd’hui les britanniques à reculer l’âge de la retraite à 68 ans, il faut repenser l’activité, en général et l’activité professionnelle en particulier, sur l’ensemble de la Vie et ce, en considérant qu’on a des qualités différentes à chaque âge et que l’expérience liée au vieillissement peut être un atout en particulier dans le domaine de la formation des plus jeunes dans et hors de l’entreprise.

 

Il n’y aura pas d’autre solution sauf à prendre des mesures qui ne feront qu’accroître encore plus les inégalités :

 

–          Inégalités devant l’emploi

–          Inégalité en terme de moyens de vie.

–          Inégalités devant la santé et la mort.

 

Les société traditionnelles, dans des conditions certes fondamentalement différentes, l’avaient compris.

 

Nos sociétés « dites modernes » devraient être capable, dans ce domaine aussi, de se remettre en cause.

Lien Permanent pour cet article : http://www.gcaudron.com/?page_id=5919