Revenir à Comm’ des p’tis coquelicots…

JUMELAGES

Villeneuve d’Ascq, nouvelle ville née en 1970 n’a, de ce fait, pas connu la tradition des “jumelages – réconciliations” des années 50.

 

C’est donc pour marquer sa soif de différence, qu’elle s’est d’abord unie dans les années 80 avec STIRLING en Écosse et son “Wallace Monument”, symbole de résistance.

 

C’est sans doute pour retrouver l’esprit pionnier cher aux québécois qu’une charte a été signée avec HULL ville voisine, et “rivale” d’Ottawa.

 

Lille préférant Courtrai, c’est Villeneuve d’Ascq qui tendra la main à TOURNAI.

 

L’enrichissement des cultures multiples nous conduira très vite à échanger abondamment avec la ville de LA POSSESSION à la Réunion.

 

En 2000, les racines hellénistes des européens sont suffisamment ancrées dans nos coeurs pour justifier d’un lien privilégié avec HAÏDARI près d’Athènes.

 

En 2001, l’heure était enfin arrivée de regarder, aux côtés d’une ville amie allemande,

LEVERKUSEN, notre histoire, Ascq et son massacre.

 

Notre ville a, bien sûr, continué à conforter ses liens avec la Roumanie noués avec TICLENI dès la chute de Ceausescu.

 

Enfin, on n’oubliera pas les jumelages et multiples actions de coopération visant à aider au développement de nos amis et voisins des pays du Sud de l’Europe.

 

Les jumelages de Villeneuve d’Ascq sont vraiment à son image quand ils n’en sont pas tout simplement les reflets.

Lien Permanent pour cet article : http://www.gcaudron.com/?page_id=5789