Revenir à Comm’ des p’tis coquelicots…

BULL À VILLENEUVE

Nous sommes en 1984 : les dirigeants de Bull ont négocié la construction de leur plus grande usine de production dans le quartier des Près à Villeneuve d’Ascq.

 

Tout est réglé !

 

Pierre Mauroy était alors Premier Ministre. Il allait bientôt quitter sa fonction après une visite officielle dans le Nord… une visite que ses collaborateurs d’alors préparent avec soin.

 

Son discours est donc prêt avec son lot de promesses diverses.

 

Les invitations ont été lancées pour une rencontre en Préfecture de Lille.

 

Le Maire de Roubaix, très insatisfait, exige alors un effort de l’État. Il est pugnace, André Diligent.

 

Et c’est ainsi que le Maire socialiste de Villeneuve d’Ascq entendra en Préfecture le

Premier Ministre socialiste promettre au Maire de droite de Roubaix l’installation possible de l’usine Bull sur la zone industrielle de Roubaix-Est.

 

Finalement, Bull tiendra bon ! Et c’est Laurent Fabius qui inaugurera, en 20 minutes chrono, la nouvelle unité construite à Villeneuve d’Ascq.

 

Quelques années plus tard, Bull fermait ses portes et Décathlon installait son campus le plus grand d’Europe sur son site.

 

Autres temps… autres moeurs ?

 

La commune y perdait fiscalement mais héritait d’un autre fleuron.

 

Monsieur Balladur était alors Premier Ministre et je ne saurai jamais vraiment combien d’argent public a été dépensé à l’occasion de “ce jeu de chaises musicales”.

Lien Permanent pour cet article : http://www.gcaudron.com/?page_id=5685