Revenir à Comm’ des p’tis coquelicots…

SCHWARTZENBERG LÉON

Tout le monde connaît le cancérologue émérite qu’il fut. Certains se souviendront du militant qui a défilé avec rage contre toutes les formes de misère et d’injustice jusqu’à son dernier souffle, avant que le “crabe” ne l’emporte à son tour.

 

Il a même été un ministre furtif,… un coquelicot lui aussi dans son genre.

 

Au parlement européen, où je l’ai eu comme collègue et ami, il était attentif et consciencieux,… quand il ne s’endormait pas bruyamment…

 

Tout l’intéressait, de la santé à Sarajevo en passant par les nouvelles technologies et la culture.

 

Il a, lui aussi, très mal supporté de n’être pas reconduit dans ses fonctions de député malgré le travail intense qu’il y avait fait.

 

Le “code politique” n’aime pas les francs-tireurs, dans aucun camp, et pour les élections européennes, c’est pire encore, car c’est tellement simple d’éliminer quelqu’un.

 

Notons enfin, et ce n’était pas sa qualité la plus mince qu’il était un militant du “droit à mourir dans la dignité” et qu’il a su prendre, quand il le fallait, toutes ses responsabilités en la matière.

Lien Permanent pour cet article : http://www.gcaudron.com/?page_id=5883