Revenir à Comm’ des p’tis coquelicots…

BOMBARD ALAIN

Il est l’un des derniers grands aventuriers qu’ont admiré les gens de ma génération. Personne n’a oublié son épopée.

 

Il fut aussi l’un des premiers écologistes et qui, de plus, a su le rester toute sa vie, une vie “qu’il a croquée avec délice”.

 

J’ai fait sa connaissance au Parlement européen en 1989 et nous y avons entretenu des relations chaleureuses.

 

J’ai même eu l’honneur en1991 à un moment où il était souffrant de le suppléer dans la rédaction et la discussion d’un rapport sur l’élevage des mollusques bivalves afin de les rendre propres à la consommation.

 

En 1994, il sera “remercié” par le PS, comme beaucoup d’autres collègues, pour laisser la place à plusieurs anciens ministres battus en 1993.

 

Il retrouvera une Provence qu’il ne quittera plus.

Lien Permanent pour cet article : http://www.gcaudron.com/?page_id=5679