Revenir à Comm’ des p’tis coquelicots…

KOUCHNER BERNARD

Il est sympa, direct, populaire et donc quasiment inexistant dans le paysage politique national.

 

Il faut en effet pour y exister et y rester, une dureté et une capacité de manoeuvre qui n’ont jamais été les principales caractéristiques de Bernard KOUCHNER.

 

Pas de véritable langue de bois, de l’humour à revendre, une ambition “trop naturelle” pour être bien vue des siens.

 

Il a fait grincer bien des dents après son élection au Parlement Européen en 1994, quand il a déclaré n’avoir pas voté pour la liste où il figurait, mais, pour celle de Bernard TAPIE…

 

Ensuite, heureusement, il a travaillé et plutôt bien travaillé en commission comme en plénière.

 

Plus tard, on le retrouvera au Kosovo pour une mission où il montrera ses compétences.

Aujourd’hui, comme bien d’autres, il est en friche…

 

Un exemple à méditer par ceux qui confondent trop souvent côte de popularité et capacité à se faire élire.

Lien Permanent pour cet article : http://www.gcaudron.com/?page_id=5791