Revenir à Comm’ des p’tis coquelicots…

FAUST (LE SYNDRÔME DE)

Tout homme est taraudé par l’obsession d’une jeunesse à retrouver et ce, à l’instar de Faust, à n’importe quel prix…

 

L’homme privé pense retrouver sa jeunesse en refaisant sa vie, comme on dit. Il en paie le prix, le moment venu, avec des problèmes à résoudre qui souvent ne sont plus de son âge…

 

L’homme public, lui, cherche sa jeunesse en prolongeant sa vie publique au-delà du raisonnable et il en fait payer le prix par ceux qu’il est censé représenter.

 

Tout se paie dans la vie. Mais là où l’homme privé paie lui-même “l’addition”, le politicien la fait payer par les autres en imposant aux citoyens des dirigeants notoirement plus âgés et donc notoirement différents d’eux.

 

C’est indéniablement beaucoup plus grave.

Lien Permanent pour cet article : http://www.gcaudron.com/?page_id=5751