Revenir à Comm’ des p’tis coquelicots…

STIEVENARD JEAN-MICHEL

L’Histoire lui dira s’il a été un Maire de transition… ou davantage.

 

Le fait est qu’il a les qualités de beaucoup d’hommes politiques :

– mémoire à géométrie variable,

– absence de coeur quand il s’agit de faire sa place,

– haute considération de lui même.

 

On me dira que je suis celui qui l’a choisi pour me remplacer… et c’est sans doute d’ailleurs ce qu’il ne peut supporter.

 

J’ai une excuse et les autres, une consolation.

 

L’excuse tient dans le fait que le changement de fonction change bien souvent l’homme ou la femme en question.

 

La consolation est que je suis le premier à avoir payé le prix de mon erreur.

 

Au demeurant, malgré cela, il est honnête de dire qu’il pourra en 2008 afficher un bilan, et c’est sur ce bilan que lui et sa majorité seront jugés, si toutefois ses “amis ” socialistes le lui permettent.

Lien Permanent pour cet article : http://www.gcaudron.com/?page_id=5897