Revenir à Comm’ des p’tis coquelicots…

PERMANENCES

La plupart des élus tiennent des permanences à la population, même si certains les font tenir par des collaborateurs ou adjoints.

 

Personnellement en 24 ans de mandat de maire j’ai évalué à environ 80000 le nombre d’entretiens que j’ai eu à ce titre.

 

Si on considère que certaines personnes sont venues une seule fois et d’autres plusieurs, il n’est pas absurde de penser que ce sont plus de 20000 citoyens différents que j’ai personnellement rencontré dans mes permanences, en plus des rendez-vous, des réunions et des manifestations.

 

Je ne saurai jamais estimer combien d’entre eux ont obtenu ce pour quoi ils étaient venus.

 

Ce que je sais, c’est que j’ai toujours voulu apporter quelque chose, d’abord une écoute véritable, ensuite des conseils, parfois un coup de pouce et même bien sûr, quand cela dépendait de moi, une réponse – et une réponse positive -.

 

Tenir des permanences est un exercice éprouvant, puisque très souvent le citoyen attendra plus de 5 ou 10 fois le temps qui lui sera effectivement consacré ce jour là.

 

Il mérite donc un véritable entretien et un effort de l’élu pour passer en quelques secondes du problème de la personne précédente à celui de celle qui vient d’entrer dans son bureau.

 

C’est donc une démarche d’abord à “forte intensité humaine” !

 

Dans mon bilan, je suis sûr que cela pèse lourd en positif et que cela explique largement l’image que les villeneuvois ont conservé de moi.

Lien Permanent pour cet article : http://www.gcaudron.com/?page_id=5853