Europe : ce qu’il faut rappeler…. et ne jamais oublier !

En ce 6 juin 2019 où nous commémorons le 1er jour du débarquement des Alliés sur les plages normandes, une journée suivie de beaucoup d’autres qui virent plus de 2 millions de soldats alliés engager la bataille de Normandie aidés par des dizaines de milliers de résistants français, (et ce, avant un autre débarquement, celui de Provence le 15 août 1944), il nous faut rappeler les plus de 10 000 morts alliés, soldats et résistants dès le 1er jour et durant toute la libération de la Normandie près (ou plus) de 40 000 civils tués sur un total de plus de 150 000 morts.

« Le début de la fin » de la 2ème guerre mondiale en Europe commençait pour s’achever, 11 mois plus tard, le 8 mai 1945 avec plus de 60 millions de morts, dont près de 40 millions de civils, une deuxième guerre qui avait suivi la première, celle de 14/18, qui avait fait 20 millions de morts dont 9 millions de civils.

C’est une leçon à rappeler à celles et ceux qui combattent « l’Union Européenne » actuelle au nom d’une soi-disant « Europe des Nations », une « Europe des Nations » qui nous avait donc valu plus de 70 millions de morts au 20ème siècle, après celles du 19ème siècle, de Napoléon 1er à la guerre de 1870, sans oublier « toutes celles d’avant », des guerres royales aux guerres révolutionnaires.

Si l’Union Européenne voulue par ses pères fondateurs dès 1950 n’a pas que des qualités et si on peut (et on doit) combattre des politiques trop libérales afin de construire une Union Européenne plus humaine, sociale, culturelle et écologique, il ne faut pas oublier qu’elle a largement contribué aux 74 ans de Paix, (du jamais vu dans notre histoire), que nous connaissons depuis le 8 mai 1945.

Et surtout, il nous faut ne jamais oublier les idées immondes qui ont été à l’origine de ces horreurs au 20ème siècle, d’autant que certaines d’entre elles ressurgissent ici et là sur notre continent.

« Le ventre d’où a surgi la bête immonde est encore fécond ».

Ne l’oublions pas et combattons-en tous les signes précurseurs, au nom et avec tous les démocrates qui, heureusement, restent largement majoritaires dans notre Union Européenne.

G Caudron

Le 6 juin 2019

Lien Permanent pour cet article : http://www.gcaudron.com/?p=7109