MILITANTS

Utilisés par les candidats de leur parti aux diverses élections pour se faire élire puis, après la victoire, réutilisés par les élus pour expliquer aux électeurs les raisons pour lesquelles ils ne peuvent tenir leurs promesses, les militants des partis politiques ont bien du mérite à le rester surtout s’il ne travaillent pas pour leurs élus et s’ils n’ont pas l’ambition ou la possibilité d’être un jour élus à leur tour.

 

Combien en reste-t-il effectivement « tous partis confondus » de ces militants « désintéressés » et uniquement mus par leur foi ?

 

Très peu, trop peu… sans doute au regard du nombre d’électeurs.

 

Ils n’en n’ont que plus de mérite et ils méritent d’autant plus le respect !

Lien Permanent pour cet article : http://www.gcaudron.com/?p=1206