Carnet n°734 du 24 octobre 2022

« Monsieur  le Président ,  je vous fais une lettre…  »

A l’heure de chercher un titre et  » une musique  » pour mon carnet hebdomadaire, il me plait très souvent de me replonger dans ma collection de disques vinyles. C’est ce que j’ai fait hier dimanche et j’y ai retrouvé un album de Boris Vian avec un de ses titres cultes « Le déserteur », une chanson plus connue par ses premières paroles :

       « Monsieur le Président, je vous fais cette lettre que vous lirez peut-être si vous avez le temps… »

Elle m’a inspiré et convaincu d’en faire le titre de mon 734ème carnet, même si le reste de ses paroles ne s’appliqueront pas à tous les Présidents à qui on aurait envie d’écrire aujourd’hui parmi lesquels, en particulier et en premier lieu, Vladimir Poutine, Président de la Russie, Xi Jinping, Président de la Chine, Joe Biden Président des Etats Unis d’Amérique et Emmanuel Macron, Président de la République Française.

    La lettre à Vladimir Poutine qu’écriraient ou qu’aimeraient écrire à leur Président tous les Russes, jeunes et moins jeunes, appelés à aller faire la guerre en Ukraine pourrait quasiment reprendre l’ensemble du texte de la chanson dont je ne citerai ici que les débuts : 

                  » Monsieur le Président, je vous fais une lettre que vous lirez peut-être, si vous avez le temps. Je viens de recevoir mes papiers militaires pour aller à la guerre.

Monsieur le Président, je ne veux pas la faire, je ne suis pas sur terre pour tuer des pauvres gens. Ce n’est pas pour vous fâcher, il faut que je vous dise ma décision est prise, je m’en vais déserter « .

   A cette lettre que sans doute aujourd’hui on pourrait dupliquer par dizaines de milliers en Russie si elle était une Démocratie, j’en ajouterai une autre que je signerai en tant que Français d’origine Polonaise, admirateur de l’Ukraine tout comme encore «  »amoureux du peuple Russe » , de son histoire et de sa culture :

 » Monsieur le Président, arrêtez cette guerre que vous ne pourrez que perdre et cessez de nous dire que vous, que votre décision est prise, d’y entrainer le reste du monde dans un cycle infernal jusqu’à l’apocalypse….« les guerres sont des bêtises, le monde en a assez  ! « 

En ajoutant à ce stade ces derniers vers de Boris Vian :

« S’il faut donner son sang, allez donner le vôtre… monsieur le Président Poutine »

Bien sûr, ne me lira-t-il pas, enfermé qu’il est dans sa douloureuse folie furieuse…, mais ses enfants, ses proches et la grande majorité sans doute du Peuple Russe en partageront les douleurs et angoisses….

  Ma lettre à Xi Jinping qui vient d’être réélu secrétaire général du Parti Communiste Chinois en attente d’un troisième mandat de  » Président de la République Populaire de Chine  » et ce, à l’issue d’un 20ème congrès qui a montré au reste du monde, et en particulier au monde occidental, l’ampleur de nos aveuglements de lui avoir laissé ainsi, potentiellement, la maîtrise de nos indépendances économiques( et plus) , du fait d’un libéralisme exacerbé affiché  par lui mais qui ne faisait que  » masquer  » une dictature politique sans concession ni ouverture… (cf l’origine du COVID et sa manière de contraindre son peuple pour soi-disant le combattre).

 » Monsieur le Président, je vous fais cette lettre  » (que vous ne lirez pas), une lettre pour vous dire que nous ne serons plus dupes de vos sourires et de vos techniques de capture de nos industries et du marché mondial, qu’on comprendra enfin aujourd’hui l’attitude et la méfiance des États-Unis à votre égard et ce, malgré votre poids démographique, vous dire qu’on aurait pas dû vous laisser Hong Kong et qu’on ne vous laissera pas envahir Taïwan…. quoi qu’il en coûtera, convaincu que l’on sera j’espère qu’il y aurait derrière , sans aucun doute, l’invasion du Japon, l’occupation de l’Afrique voire même de l’Inde… sans oublier l’Europe et ce, autrement que par les images à la fois humoristiques et cruelles du film  » Les chinois à Paris  » de Jean Yann de 1974… à voir et à revoir….

  Ma troisième lettre s’adressera à Monsieur Joe Biden Président des États-Unis d’Amérique et à travers lui au peuple américain

  Monsieur le Président, merci une fois encore d’être là pour nous aider à conserver nos Démocraties et nos Libertés en Europe comme vous l’avez fait après décembre 1941 jusqu’en mai 1945 (voire au-delà) et comme vous le faite en Ukraine avec ,pour ce qui est de la 2ème guerre mondiale ,des  » boys  » dont beaucoup , venus nous libérer,  n’ont connu que le sable des plages de normandes d’un pays et d’un continent que la plupart ne connaissaient pas auparavant …

Merci de nous avoir aidé à nous relever, de nous avoir protégé des appétits soviétiques des années 50 et 60 du 20ème siècle et d’être aujourd’hui encore  la  barrière sans doute la plus efficace face à la folie nucléaire de Poutine.

  Monsieur le Président , vous et le peuple américain êtes loin d’être parfaits, vos prétentions à dominer le monde sont parfois très  » désagréables « , vos erreurs stratégiques et guerrières ne manquent pas et vos revirements douloureux, comme lors de l’abandon aux talibans des femmes afghanes,

mais heureusement vous êtes là pour nous éviter d’être réduits en esclavage par Poutine ou Xi Jinping… voire par les 2  ,dans  une forme de « nouveau Yalta « 

  Ma quatrième et dernière lettre sera aujourd’hui pour M. Macron Président de la République Française

                            » Monsieur le Président, je vous fais cette lettre, qu’un(e) de vos conseiller(e)s lira peut-être… s’il en a le temps… « 

Depuis que vous êtes arrivé, sorti tout droit du  » chapeau socialiste  » en 2016,  un PS qui  en 2017 vous a laissé vous hisser à la Présidence de la République  après vous avoir  » couvé  » ( avec, pour certain(e)s mais pas tous,  » un, certain aveuglement… » n’est-ce pas M. Hollande ?) ,

si vous n’avez pas été à la hauteur de la plupart des attentes des femmes et hommes de gauche qui avaient cru en vous en votant pour vous en 2017 (je ne parle pas de celles et ceux qui se sont alors et après « vendus » à vous…),

vous avez affronté des crises à répétitions « de manières  que l’Histoire jugera  » , même si je veux dire que je ne sais pas, en conscience, qui aurait pu faire vraiment beaucoup mieux (ou moins pire) que vous dans  » le paysage politique d’alors « …

Pour autant aujourd’hui, dans votre situation de minoritaire à l’Assemblée Nationale et surtout de très minoritaire dans l’ensemble du peuple Français, on permettra peut-être au modeste élu local de Villeneuve d’Ascq qui comptera ses 50 ans de mandats en mars 2026 au moment de tirer sa révérence, un élu qui fut aussi Député Européen durant 15 ans, et surtout un homme fier de se dire de  » la Génération Mitterrand « , celle donc d’un grand Président que j’ai eu l’honneur de  connaître et le bonheur de le servir de mon mieux,

oui on permettra à l’homme que je suis dont l’horizon n’est plus très éloigné de vous rappeler que si  » le 49/3  » de la Constitution Française fut voulu par le Général de Gaulle pour éviter des manœuvres politiciennes qui créèrent durant toute la 4ème République des désordres et une instabilité qui auraient pu la conduire au pire, (ce que le Général de Gaulle, heureusement,  a su nous éviter),

qu’on ne gouverne pas avec un « 49/3 » qui permet d’adopter des budgets et des lois sans qu’une majorité vote pour elles et eux…

C’est vrai à l’Assemblée Nationale et c’est vrai dans le pays  pour un budget aujourd’hui comme pour demain une  » réforme des retraites  » !.

Monsieur le Président, je vous en conjure, n’oubliez pas qu’il n’y a pas eu une majorité de Français lors des Présidentielles de 2022 pour voter votre programme, ni une majorité d’électeurs pour voter pour des députés soutenant ce programme…. et cela, le 49/3 n’y change et n’y changera rien !…

Si on veut donc éviter une crise politique en France qui s’ajouterait à la guerre de Poutine en Europe, la crise économique et sociale en France, en Europe et dans le monde ainsi que la crise environnementale sur toute la planète , sans oublier des crises sociétales un peu partout ,

il vous faut sans retard adapter votre politique à cette majorité de Français(e)s  sous peine de nous mener à une situation  « à l’Italienne « … voire pire.

Voilà Messieurs les Présidents,  » je vous ai écrit ces lettres « … que vous ne lirez pas, n’en ayant ni le temps, ni l’envie, ni le besoin… des lettres venant d’un  » illustre anonyme » citoyen qui a pourtant le sentiment,   proche qu’il a toujours été du peuple de France , que ses réflexions sont largement partagées.

Ces lettres, « je les ai mise dans des bouteilles que j’ai jeté  dans l’océan de Victor Hugo   (Océano Nox ), 

    « dans une mer sans fond par une nuit sans lune sous l’aveugle océan à jamais enfoui(e)s » 

    Voilà qui est dit…

tandis que pendant ce temps, malgré tout et en même temps (comme dirait M. Macron), la vie a continué pour chacun d’entre nous, à chaque instant et en tout lieu

et pour ce qui me concerne à Villeneuve d’Ascq avec en plus des  » tonnes  » quotidiennes de messages, d’appels, de courriers, de rapports, de contacts, de réunions, d’arbitrages, de visites :

Lundi 17 octobre : une Première Pierre » d’une Résidence Olympique 2024 dénommée Olympium entre le Stadium et le Palacium ,

avant une soirée émouvante contre la misère et pour l’Ukraine à la Ferme d’en Haut

Mardi 18 octobre : une belle cérémonie Républicaine au Collège Molière suivie d’une séance « plénière municipale »  sur le budget supplémentaire 2022

Mercredi 19 octobre : un « copil » sur les JO 2024 à Villeneuve d’Ascq

Jeudi 20 octobre : une belle séance de travail avec l’Insee sur les recensements et surtout à 16H30 l’inauguration du groupe scolaire Josephine Baker au Pont de Bois avec la participation d’un de ses fils

Vendredi 21 octobre : un  » travail » sur l’avenir de V2 avec son nouveau propriétaire, 

du travail et des réflexions sur la place du Vélo dans la Ville et une fête d’Halloween à Flers Bourg à Anatole France.

Samedi 22 octobre : l’émouvante manifestation de mise à l’honneur de Nouveaux Naturalisés ( » et cela ça fait d’excellents français … !  » de Maurice Chevalier …), un accueil de nouveaux villeneuvois et le vernissage d’œuvres d’artistes de l’Automne Bleu.

Dimanche 23 octobre enfin : la clôture de la saison d’ Asnapio sous le signe de Brocéliande, 

et, bien sûr, un très beau spectacle intergénérationnel en finale de  l’Automne bleu 2022  qui finira en danse… ,

sans oublier la belle victoire en soirée du LOSC contre Monaco.

   Voilà, une nouvelle fois… j’ai essayé  » d’être à la hauteur  » simplement, clairement, pédagogiquement, et honnêtement,

sachant, comme l’a dit Albert Camus que :

                 « La vérité, c’est comme le soleil, elle fait tout voir mais elle ne se laisse pas regarder ! »

Lien Permanent pour cet article : http://www.gcaudron.com/?p=8800