Carnet n°728 du 12 septembre 2022

« Les grenouilles … »

Je le répète très souvent : qui peut se rendre vraiment compte de la  » difficulté  » que j’ai à trouver chaque lundi un titre,  » une musique  » et un rythme pour un nouveau carnet et donc  aujourd’hui 12 septembre 2022  pour mon 728ème… ?

Et c’est ainsi, comme d’habitude durant la nuit dernière, que l’air m’est revenu d’une chanson de 1976 interprétée par  » La Bande à Basile « , bien connue des plus vieux d’entre nous,  » La chenille, la chenille…  » qui m’a donné l’idée de mon titre du jour : « Les grenouilles … »,

l’idée disais- je, mais on l’imagine, sur un rythme et dans une atmosphère beaucoup moins  » festive  » et un peu moins  » déjantés  » qu’il y a 46 ans sur les pistes de danse d’alors…

Alors pourquoi ce titre ?

Je dirai d’abord que la grenouille me fait toujours penser à la grenouille de Monsieur de La Fontaine « qui veut se faire aussi grosse que le bœuf »une grenouille que l’on retrouve de plus en plus chez de nombreux « politiques », hommes et femmes, sur les plateaux de télévisions « à  jets continus » ,

et j’en connais à qui je voudrais fredonner la conclusion de cette fable pour ainsi les en prévenir :   « la chétive pécore s’enfla si bien qu’elle creva. »

Mais c’est surtout une autre  fable de la grenouille, une allégorie illustrant  » l’habituation « , qui m’a semblé, en ce 12 septembre 2022, illustrer le mieux l’évolution du monde actuel ainsi que les réactions de la plupart des citoyens. C’est l’histoire en effet d’une grenouille plongée dans un récipient rempli d’eau qui chauffe doucement et qui s’adapte en y restant sans bouger jusqu’à ce que l’eau s’approchant de l’ébullition, elle se décide alors à sauter pour en sortir … mais sans n’en avoir plus la force…

D’où sa conclusion que l’on peut associer à toutes les menaces actuelles contre l’espèce humaine, violences, intégrisme, guerres, dictatures, dérèglement climatique accéléré   : « il est toujours nécessaire de décider d’en sortir tant que nous en avons encore la force »

Alors certes, l’atmosphère médiatique et son « rythme » ne nous y aident pas quand on se rappelle ce qu’elle fut durant les deux dernières années… et demi, depuis donc le début 2020, quand on n’a pas cessé de de parler et de « débattre » de la COVID dans toutes ses conséquences  avant qu’elle ne s’efface quasiment complétement de nos écrans et radios après le 24 février 2022 et l’invasion de l’Ukraine par Vladimir Poutine et cela mème même si l’épidémie continuait et a continué jusqu’aujourd’hui encore à l’heure de ses 7ème et bientôt 8èmevague…

Une guerre menaçant de devenir « nucléaire »…  qui a occupé les médias  avant d’entrer dans un quasi « mutisme »  pour cause en France de canicule, de sécheresse  et d’ incendies avant que, une fois la pluie revenue, l’Ukraine et la centrale nucléaire de Zaporijjia retrouvent nos médias jusqu’à la mort vendredi dernier de la reine Élisabeth II qui ,depuis, n’a plus quitté nos écrans, radios et journaux…

Comment donc espérer que nos dirigeants se décideront « à sauter du récipient d’eau bouillante » tant qu’ils en auront encore la force ?

Comment faire en sorte que les intégrismes religieux, les dictatures, les fauteurs de guerre, les destructeurs de notre environnement soient toujours considérés comme des risques majeurs pour notre espèce humaine et ce, avant et en plus de l’inflation et ses conséquences sociales douloureuses , des pénuries énergétiques, voire des 70 ans de règne terminés d’Élisabeth II et de la personnalité du Roi Charles qui lui a succédé…

À force, comme nous le dit   » la fable allégorique », de « s’habituer » à l’eau qui chauffe on finira « ébouillanté »…

C’est mon obsession et je ne cesserai jamais de le répéter car il dépend aussi de chacun d’entre nous de s’en rendre compte, de l’analyser, d’en tirer toutes les conséquences et de les imposer aux « Princes qui nous gouvernent ou qui voudraient nous gouverner ».

Dans le même temps et durant toute la semaine écoulée , la vie municipale a continué  à raison pour moi de 8 heures par jour sur les lourds dossiers municipaux ainsi que sur les capacités de nos services à nous et à m’y aider… avec en premier lieu nos finances et le budget 2023, les mesures d’économies énergétiques à mettre réellement en œuvre, nos projets de Ville nourricière à faire avancer « coûte que coûte » vu les réponses efficaces qu’ils apportent aux autres niveaux de risques précédemment rappelés .

Pas simple… mais j’y consacre toute notre et mon énergie !

En débat aussi, notre aide à l’Ukraine avec, pourquoi pas, un jumelage avec une ville ukrainienne.

En ce 11 septembre, le rappel de 3 drames :

Il y a 80 ans, le 11 septembre 1942, 513 juifs sont raflés dans le nord pas de calais pour être exterminés à Auschwitz

Il y a 49 ans, le 11 septembre 1973, la mort de Salvador Allende du fait du coup d’état du Général Pinochet avec, comme chaque année, une cérémonie émouvante devant l’Hôtel de Ville sur la place qui porte son nom.

Il y a 21 ans, le 11 septembre 2001 avec les milliers de morts dans les » Tours Jumelles » de New York du fait du terrorisme islamiste.

Une belle journée enfin , ce dimanche, avec la 39ème édition de notre Foire aux Associations, ses 150 stands associatifs et démonstrations, ses centaines de bénévoles  » à la tâche  » et ses plusieurs milliers de visiteurs.

            Ça c’est Villeneuve !

            Ça c’est toujours notre réussite Citoyenne.

           Ça c’est une des raisons premières de notre passage en 50 ans du niveau de  » ville sans avenir » à celui de  » 2ème ville de la  MEL  » en termes de, performances, de rayonnement, d’attractivité et d’enrichissement de notre grande Métropole Européenne Lilloise .

Quelle fierté partagée ai-je pu encore dire et répéter ! 

et c’est donc sur cette image souriante, chaleureuse et humaine que je terminerai un carnet 728 beaucoup plus tristement commencé, en espérant rester un exemple pour « toutes les grenouilles qui nous entourent »…

            Car pour moi ,comme l’a dit Victor Hugo :

« C’est pour le réel qu’on vit et par l’idéal qu’on existe »

Lien Permanent pour cet article : http://www.gcaudron.com/?p=8764