Union Européenne, 9 mai 2020

   Si l’année 2020 restera « l’année douloureuse du COVID-19 et de toutes ses conséquences », elle est aussi celle du 75ème anniversaire de la capitulation nazie qui termina la deuxième guerre mondiale en Europe,

celles des 50 ans de Villeneuve d’Ascq,

et, en ce 9 mai, celle des 70 ans du Discours fondateur de la Construction Européenne prononcé par un de ses pères, Robert Schuman.

  On imagine, en cet instant, le courage qu’il lui a fallu 5 ans après la fin d’un terrible conflit qui avait déchiré notre continent et vues  les pires horreurs commises par les hordes nazies et les troupes fascistes de pays qui allaient pourtant, ensemble, reconstruire l’Europe.

Oui quel courage ! quelle vision !

  Et derrière ce discours, quelques années après, la création de la CECA (communauté européenne du charbon et de l’acier) du Marché commun à 6, puis d’une Union Européenne ,aujourd’hui à 27… avec, à la clé, 75 ans de Paix en Europe de l’ouest, du jamais vu dans notre histoire !

  Malheureusement, en s’élargissant et en accroissant ses compétences, l’Union Européenne a perdu ses racines humaines, culturelles, sociales et politiques pour n’être devenue principalement qu’un grand marché libéral, monétaire et financier.

  On le sait, je le sais depuis longtemps et je n’ai jamais cessé de le dire.

Mais la crise sanitaire en cette année 2020 en a montré toutes les dimensions, dont certaines mortifères !

    Alors demain, quand la crise sera passée (et si elle passe),

non seulement il faudra « changer la vie », « changer de système »,

mais aussi « changer d’Europe avec ceux de l’État qui accepteront de le faire ! ».

C’est 70 ans après Robert Schuman (et aussi Jean Monnet, Kourad Adenauer, Alide Gasperi et Paul-Henri Spark) le meilleur hommage qu’on peut leurs rendre en reprenant enfin leur combat et pour nous un combat pour une Europe fière d’elle-même, socialement cohérente, indépendante économiquement, pourvue de tous les moyens de défense intérieure et extérieure ,

une Europe citoyenne, humaine, sociale et pétrie de valeurs portée par elle depuis des siècles à travers ces États.

En ce jour de 70ème anniversaire, c’est le cri, peut être « dans le désert » que je voulais pousser !

Gérard Caudron Le 9 mai 2020 – 13h

Lien Permanent pour cet article : http://www.gcaudron.com/?p=7803